06 33 82 61 49 89 rue de la pompe 75116 - Paris

Chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique - Paris
  • Rhinoplastie secondaire à Paris

    Rhinoplastie secondaire

Rhinoplastie secondaire à Paris

Qu’est-ce qu’une rhinoplastie secondaire ? Pourquoi y avoir recours ? Comment se déroule l’intervention ? Quels résultats en attendre ?

Dans ces quelques lignes, nous vous aidons à en savoir plus sur la rhinoplastie afin de vous aider à faire un choix libre et éclairé.

Qu’est-ce qu’une rhinoplastie secondaire ?

Une rhinoplastie secondaire consiste à reconstruire ou réparer un nez qui a déjà été opéré.

En effet, même si dans la très grande majorité des cas les rhinoplasties classiques offrent des résultats optimaux, il peut arriver que suite à une ou plusieurs rhinoplasties, il faille corriger l’aspect « raté » ou les difficultés respiratoires consécutives à ces rhinoplasties.

Il s’agit d’une chirurgie esthétique ou fonctionnelle plus complexe et plus délicate que les autres aussi bien pour vous (notamment sur le plan psychologique), que pour le Docteur Koutsomanis, pratiquant régulièrement les rhinoplasties secondaires.

C’est pourquoi il est très important de choisir un chirurgien esthétique compétent et expérimenté en rhinoplastie secondaire avant toute prise de décision.

Pourquoi avoir recours à une rhinoplastie secondaire ?

Les raisons les plus fréquentes pouvant pousser à avoir recours une rhinoplastie secondaire sont les suivantes :

  • Des résections des cartilages trop importantes (nez trop étroit, pointe pincée, aspect en bec de corbin, rétraction des ailes du nez…) ou pas assez (pointe trop large ou trop proéminente, visibilité de l'intérieur des narines...).
  • Des résections des os trop importantes (nez trop creusé) ou pas assez (bosse persistante, nez trop large...). Les os ont parfois cassé à des endroits qui n'étaient pas souhaités.
  • Une dysharmonie entre certaines parties du nez, ou entre le nez et le reste du visage.
  • Des asymétries du nez. Elles peuvent être liées à des gestes faits de façon asymétrique, à une déviation de la cloison mal corrigée, à des asymétries préexistantes non prise en compte...
  • Des creux visibles et/ou palpables des os ou des cartilages.

Quels sont les inconvénients / risques d’une rhinoplastie secondaire ?

D’abord, il faut savoir que les risques et inconvénients sont exceptionnels, connus et maîtrisables. Ils sont également semblables à ceux d’une rhinoplastie classique.

  • Des risques d'infection possibles, un peu plus fréquent que pour une rhinoplastie primaire, même si cela est très rare.
  • Des risques de souffrance cutanée qui peuvent exister après une ou plusieurs rhinoplasties quand la peau du nez a été beaucoup travaillée, surtout chez des fumeurs.
  • Des risques de cicatrice imparfaite, surtout s'il faut repasser sur une cicatrice préalablement faite.

Comment se déroule la séance ?

Lors de votre première séance de consultation, le Docteur Koutsomanis fera le point avec vous pour noter vos attentes, désirs et besoins et vous proposera une technique adaptée à votre projet.

Il est important de vous préciser qu’il est vivement recommandé de venir à cette séance de consultation avec des photos de votre visage sous différentes vues, avant opération, entre les opérations (s’il y a eu plusieurs rhinoplasties). Les comptes rendus post opératoires sont également importants puisqu’ils décrivent ce que le chirurgien a fait lors de chaque opération.

D’autres examens médicaux tels qu’un scanner des fosses nasales ou une rhinomanométrie pourront apporter plus de précisions au Docteur Koutsomanis.

Une rhinoplastie secondaire a lieu sous anesthésie générale, le plus souvent en ambulatoire. L’intervention dure en moyenne 3 heures, elle peut durer jusqu’à 5 heures dans les cas les plus complexes.

Les techniques à utiliser dépendront du diagnostic du Docteur Koutsomanis. Par ailleurs, il est important de vous préciser que le type de peau du nez peut avoir une influence essentielle sur les techniques à utiliser. Par exemple, les peaux très fines nécessitent des techniques ultra précises telles que la rhinoplastie ultrasonique. A l’inverse, les peaux très épaisses nécessitent des techniques structurelles.

D’autres facteurs peuvent également interférer sur l’évaluation et le choix de la technique :

Somme toute, les rhinoplasties secondaires sont des opérations particulièrement complexes, délicates, qui doivent être pratiquées par des chirurgiens aguerris à ce type de chirurgie pour maximiser les chances de réussite.

Quels résultats attendre d’une rhinoplastie secondaire ?

Les résultats d’une rhinoplastie secondaire sont dans la très grande majorité des cas très positifs.

Les premiers résultats sont visibles quelques semaines après l’intervention.

Généralement, le résultat définitif est appréciable à partir du 10ème mois après l’opération.

Quelles sont les suites d’une rhinoplastie secondaire ?

L’œdème est habituellement plus prolongé après une rhinoplastie secondaire, rendant plus tardive l'évaluation du résultat final.

Il est fréquent que la gêne respiratoire soit plus prolongée. Toutefois, bien effectuée l'intervention doit permettre de voir très vite une nette amélioration.

Les rendez-vous post-opératoires et les consignes sont sensiblement les mêmes que pour une rhinoplastie classique.

Dans les cas de rhinoplastie secondaire très complexes, il faut savoir que la nécessité de retouche complémentaire n'est pas rare.

Réalisez la simulation 3D de votre rhinoplastie secondaire avec Crisalix

Faites la simulation 3D de votre rhinoplastie secondaire avec Crisalix

Fiche sur la rhinoplastie

Questions fréquentes sur
la rhinoplastie secondaire

Qu’est-ce qu’une rhinoplastie secondaire ?

Une rhinoplastie secondaire est une intervention chirurgicale visant à reconstruire ou réparer un nez qui a déjà été opéré. En effet, il peut arriver qu’une rhinoplastie ne répondent pas à nos attentes ou entraîne des difficultés respiratoires. Dans ces cas-là, une rhinoplastie secondaire permet de corriger les « ratés » d’une première rhinoplastie.


Une rhinoplastie secondaire permet-elle de corriger la pointe du nez (bec de corbin) ?

Oui, l’aspect bec de corbin est une des raisons les plus fréquentes poussant à avoir recours à une rhinoplastie secondaire. Il s‘agit d’un léger bombement de la pointe du nez qui est insuffisamment soutenue à cause d’une résection de cartilage trop importante et qui s’est donc affaissée, créant un excès de peau. La rhinoplastie secondaire va permettre de projeter et soutenir la pointe du nez généralement grâce à un greffon cartilagineux prélevé au niveau des oreilles ou des côtes.


Quels sont les résultats d’une rhinoplastie secondaire ?

Les résultats d’une rhinoplastie secondaire sont dans la très grande majorité des cas très positifs. Le ou les problèmes engendrés par la première rhinoplastie ont été réparés. Les premiers résultats sont visibles quelques semaines après l’intervention et le résultat définitif est appréciable à partir de 10 mois.


La rhinoplastie secondaire nécessite-t-elle une greffe ?

Selon les cas, notamment si les résections de cartilages ou d’os ont été trop importantes lors de la première rhinoplastie, résultant en un nez trop creusé, trop étroit, une pointe pincée, un aspect en bac de corbin ou une rétraction des ailes du nez, une greffe de cartilage peut être nécessaire pour redonner du volume au nez. Le greffon cartilagineux est prélevé au niveau des oreilles ou des côtes et va permettre de remodeler votre nez.


La rhinoplastie secondaire est-elle prise en charge par l’Assurance Maladie ?

Elle peut l’être si elle est fonctionnelle et non pas esthétique, c’est-à-dire si elle vise à reconstruire le nez pour améliorer la respiration qui est devenue difficile suite à la première rhinoplastie. Si vous ne souffrez pas de problèmes respiratoires et que la reconstruction de votre nez est esthétique, la rhinoplastie secondaire ne fera pas l’objet d’un remboursement.


Quel est le prix d’une rhinoplastie secondaire ?

Une rhinoplastie secondaire coûte en général entre 3 900€ et 10 000€. Elle peut faire l’objet d’un remboursement si la rhinoplastie est fonctionnelle.


Quelles différences entre une rhinoplastie primaire et secondaire ?

Une rhinoplastie primaire est la première rhinoplastie que vous avez subie. Une rhinoplastie secondaire est une rhinoplastie qui permet de réparer un nez déjà opéré, une ou plusieurs fois.


Une rhinoplastie secondaire par injections d’acide hyaluronique est-elle possible ?

Une rhinoplastie médicale par injections d’acide hyaluronique est possible pour effectuer une légère retouche après une rhinoplastie. Mais les injections ne permettent pas de tout retoucher, elles sont seulement indiquées pour combler les creux, redonner du volume et corriger la pointe du nez. Ces effets sont naturels mais ne durent que 12 à 24 mois, contrairement à la rhinoplastie secondaire qui est définitive.


Quelle anesthésie ?

L’intervention se déroule sous anesthésie générale, le plus souvent en ambulatoire.


Quelles cicatrices ?

Comme pour une rhinoplastie classique, les cicatrices se situent à l’intérieur des narines, dans ce cas-là elles ne sont pas visibles. Il arrive selon les cas qu’il y ait des cicatrices à l’extérieur, autour de la base du nez. Si vous possédiez déjà ces cicatrices après votre première rhinoplastie, il y a un risque que ces cicatrices soient imparfaites et donc davantage visibles.


Comment se passent les retouches d’une rhinoplastie secondaire ?

Des examens médicaux approfondis tel qu’un scanner des fosses nasales ou une rhino manométrie, vont permettre d’apporter des précisions au Docteur Koutsomanis sur les reconstructions à apporter au nez. Les techniques utilisées vont dépendre du diagnostic établi par le Docteur, il pourra s’agir par exemple, de l’utilisation de greffons cartilagineux, d’une réduction du cartilage ou de l’os du nez, ou encore de l’utilisation d’ultrasons pour traiter des peaux très fines.


Quels sont les risques d’une rhinoplastie secondaire ?

Les risques sont les mêmes que pour une rhinoplastie classique, ils restent exceptionnels et sont toujours maîtrisables. Il peut s’agir d’infections, de souffrances cutanées quand la peau du nez a été beaucoup travaillée, surtout pour les personnes qui fument, et des cicatrices imparfaites, notamment quand il faut repasser par des cicatrices déjà existantes.

Le Dr Koutsomanis répond à vos questions sur :
Rhinoplastie secondaire

Les seules informations qui seront affichées publiquement sont votre prénom, ville (si vous l'avez renseignée) et message.

Ne mettez pas d'informations personnelles. Cette fonctionnalité vous est proposée afin d'échanger sur le sujet traité dans cette page.

Si une réponse est donnée par un administrateur du site ou par un autre internaute, vous recevrez une notification par email.

Votre message sera vérifié et pourra être modifié ou supprimé si il ne respecte pas les conditions expliquées dans les mentions légales du site.

Koutsomanis Alexandre

Le Docteur Koutsomanis, chirurgien esthétique

Chirurgien esthétique installé à Paris et Amiens, le Docteur Alexandre Koutsomanis pratique toutes les interventions de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique, ainsi que tous les actes de médecine esthétique

Membre de la SOFCEP - Société Française de Chirurgie esthétique et plastique

Membre du SNCPRE - Syndicat National de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique