06 33 82 61 49 89 rue de la pompe 75116 - Paris

Chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique - Paris
  • Réduction mammaire - hypertrophie mammaire à Paris

    Réduction mammaire - hypertrophie mammaire

Réduction mammaire - hypertrophie mammaire à Paris

Vous souffrez d’hypertrophie ? Le volume de votre poitrine occasionne une gêne quotidienne et vous souhaitez avoir recours à une réduction mammaire ?

Dans ces quelques lignes, nous vous aidons à en savoir plus sur cette technique afin que vous puissiez faire un choix libre et éclairé. Comment se déroule une réduction mammaire ? Est-ce qu’une réduction mammaire est prise en charge par votre sécurité sociale ?

Trouvez ici toutes les réponses à vos questions.

Pourquoi avoir recours à une réduction mammaire ?

Si vous souhaitez réduire le volume de vos seins c’est que vous souffrez d’hypertrophie mammaire. Par ailleurs, l’excès de volume de votre poitrine peut être associé à un affaissement des seins – ptôse mammaire – et parfois à un degré d’asymétrie.

L’hypertrophie mammaire engendre des douleurs : au niveau du cou, des épaules et du dos. L’hypertrophie mammaire engendre également une baisse de moral car elle influe sur le quotidien : que ce soit d’un point de vue esthétique ou d’un point de vue psychologique. Difficultés à se vêtir, gêne en cas de forte chaleur, difficultés à faire du sport…etc. Ces désagréments peuvent sur du long terme, créer une rupture entre votre esprit et votre corps.

Pour vous réconcilier avec votre corps, la réduction mammaire peut être la solution. Il est d’ailleurs important de préciser que si le Docteur Koutsomanis retire au moins 300 grammes par sein, la sécurité sociale participera à la prise en charge de l’intervention.

En effet, les maux (fonctionnels et esthétiques) engendrés par une hypertrophie mammaire sont tels que la réduction mammaire peut être considérée comme une chirurgie réparatrice (en opposition avec une chirurgie esthétique pure).

Une réduction mammaire permet d’avoir une belle poitrine, galbée, harmonieuse et proportionnée.

Quels sont les avantages et inconvénients/risques possibles ?

Les avantages d’une réduction mammaire sont nombreux et importants.

D’abord, vous ne souffrirez plus physiquement. Plus concrètement, les maux de dos, de tensions aux épaules et/ou au cou liés à l’hypertrophie disparaîtront.

Vos seins paraîtrons plus fermes, plus galbés, harmonieux et symétriques.

Vous retrouverez la liberté de vous vêtir à votre guise (soutien-gorge, maillots de bain…etc).

Avec le temps, les cicatrices deviennent très discrètes et très intégrées.

Finalement, une réduction mammaire permet de se réconcilier avec son corps et de retrouver une estime de soi.

Les complications possibles sont les suivantes :

  • Un hématome pouvant nécessiter une évacuation
  • Une infection
  • Un retard de cicatrisation
  • Des cicatrices hypertrophiques ou chéloïdes
  • Une diminution de la sensibilité au niveau de l’aréole
  • Une nécrose de la plaque aréolo-mammelonnaire (très rare)

Il est important de préciser que ces complications restent tout de même rares et maitrisées.

Comment se déroule l’intervention ?

Comme lors de toute chirurgie mammaire, le Docteur Koutsomanis, lors d’un premier rendez-vous, sera à votre écoute. Il analysera vos besoins, vos attentes et vos envies. Son objectif étant de vous proposer des solutions adaptées, voire sur-mesure.

Pour éviter toute contre-indication et donc par précaution, le Docteur Koutsomanis vous prescrira une mammographie et/ou une échographie.

Cette imagerie est indispensable pour mener à bien la réduction mammaire et avoir un examen de référence.

Une fois que le jour de l’intervention est fixé, il vous faudra prendre rendez-vous avec l’anesthésiste. Un soutien-gorge sur-mesure sera prescrit.

L’intervention dure entre 2 à 3 heures et nécessite 12 à 24h d’hospitalisation. Elle est réalisée sous anesthésie générale.

Vos cicatrices seront positionnées autour de l’aréole, verticalement sous le sein et horizontalement à la base du sein.

Quelques recommandations importantes sont à noter. Si vous êtes fumeur(se), il est vivement conseiller de ne pas fumer pendant au moins 6 semaines avant l’intervention et jusqu’à 6 semaines après. En effet, le tabagisme augmente les risques de complications opératoires. Aussi, aucun médicament contenant notamment de l’aspirine ne doit être consommé dans les 10 jours précédents l’opération.

Quel résultat attendre ?

Pour apprécier le résultat final, il vous faudra patienter environ 3 mois.

Le résultat fonctionnel se fera ressentir immédiatement puisqu’au-delà du côté esthétique, votre réduction mammaire aura un impact conséquent sur la pratique d’activités sportives, vos choix vestimentaires ou encore votre état psychologique.

Esthétiquement, vous découvrirez une nouvelle silhouette, avec une belle poitrine, un galbe plus harmonieux et des seins symétriques et naturels.

Quelles sont les suites post-opératoires ?

A l’issue de l’intervention, plusieurs rendez-vous de contrôle seront organisés avec le Docteur Koutsomanis afin d’évaluer le résultat et de réaliser un suivi régulier.

L’aspect des cicatrices (rosées) se stabilisera dans les mois suivant l’intervention.

L’œdème et les ecchymoses (bleus) s’estomperont au bout de deux ou trois semaines environ.

La réduction mammaire engendre des douleurs plutôt modérées. Le Docteur Koutsomanis pourra, selon votre besoin, vous prescrire des antalgiques.

Il vous sera également demandé de porter un soutien-gorge médical sans armature pendant une durée d’un mois jour et nuit.

Enfin, il ne faudra pas exposer vos cicatrices au soleil pendant au moins un an pour éviter qu’elles soient teintées ou colorées.

Un arrêt de travail d’environ deux semaines est prescrit. Puis patienter un mois avant de reprendre une activité sportive.

La forme et le volume définitif de la poitrine ainsi que l’aspect des cicatrices se stabiliseront dans les mois suivants l’intervention.

Fiche sur la réduction mammaire

Questions fréquentes sur
la réduction mammaire

Quel est le prix d’une réduction mammaire ?

Le coût d’une réduction mammaire est compris entre 4 500€ et 5 500€. Dans certains cas, une partie des frais peut être prise en charge par la Sécurité Sociale. Restera alors à votre charge entre 2 500€ et 3 900€ qui pourront être en partie remboursés par votre mutuelle santé.


La réduction mammaire peut-elle faire l’objet d’un remboursement ?

Oui, la réduction mammaire peut être en partie remboursée par la Sécurité Sociale dans le cas où le volume retiré est d’au moins 300 grammes par sein. Une hypertrophie mammaire étant bien souvent accompagnée de problèmes d’ordres fonctionnels tels que d’importantes douleurs au dos et au cou, l’intervention peut être considérée comme étant une chirurgie réparatrice.


Combien de temps porter un soutien-gorge de contention après une réduction mammaire ?

Après l’intervention vous devrez porter un soutien-gorge médical spécialisé sans armature. Ce soutien-gorge assure une bonne contention de votre nouvelle poitrine. Il doit être porté pendant 1 mois, nuit et jour.


Peut-on allaiter après une réduction mammaire ?

Après une réduction mammaire, une grossesse est totalement possible, tout comme l’allaitement. Cependant, l’allaitement ne peut être garanti dans tous les cas, car il y a un risque que les canaux conduisant le lait vers le mamelon soient coupés durant l’intervention. Si une reconstruction naturelle des canaux s’effectue avec le temps, elle n’est pas systématique. Il est important d’attendre au moins 6 mois après une réduction mammaire pour envisager une grossesse, le temps que les canaux puissent se reconstruire et donc permettre l’allaitement.


Quelles cicatrices ?

Les cicatrices d’une réduction mammaire ont la forme d’un T inversé ou d’une ancre marine. Une cicatrice est située autour de l’aréole, une autre est verticale entre l’aréole et le bas du sein, et la dernière est horizontale, elle est située au niveau du sillon sous le sein.

Les cicatrices s’estompent généralement très bien, et leur position permet de les rendre très discrètes. Il faut attendre au moins 3 mois pour se rendre compte de leur aspect définitif.


Quelles douleurs ?

Les douleurs post-opératoires d’une réduction mammaire sont généralement faibles à modérées. Le Dr Koutsomanis pourra vous prescrire des antalgiques simples pour vous soulager.


Que faire en cas de nécrose du mamelon après une réduction mammaire ?

Une nécrose au niveau du mamelon et de l’aréole est un des risques de l’opération qui intervient cependant très rarement. Dans les cas où une nécrose survient il faut tout de suite réopérer pour enlever les tissus nécrosés. Il faudra bien surveiller l’évolution de la cicatrisation qui peut être assez longue. Le Dr Koutsomanis pourra ensuite vous proposer une reconstruction de l’aréole et du mamelon.


Peut-on dormir sur le côté après une réduction mammaire ?

Vous ne pouvez pas dormir sur les côtés les premières nuits suivant l’opération. Pour plus de confort, pensez à installer des oreillers sous vos bras pour les soutenir, ou bien sous le dos, pour être légèrement surélevée. Le mieux est d’attendre quelques semaines avant de pouvoir redormir sur le côté.


A quel âge peut-on faire une réduction mammaire ?

Pour effectuer une réduction mammaire il faut attendre que le sein soit complètement développé à la fin de l’adolescence. Cette intervention peut être envisagée chez des patientes assez jeunes, de 16 ou 17 ans, si le volume des seins devient trop dur à supporter à causes de douleurs aux épaules, au dos ou au cou et de la souffrance psychologique engendrée. Il n’y a pas d’âge limite pour réaliser une réduction mammaire.


Quelle technique est utilisée ?

Le Dr Koutsomanis adapte sa technique à chaque patiente pour de meilleurs résultats. Il utilise la technique en T inversé ou ancre marine. Les incisions sont réalisées de manière à obtenir 3 cicatrices : une autour de l’aréole, une horizontale dans le sillon sous le sein, et une verticale qui relie les 2.

Les incisions vont permettre d’accéder à la glande mammaire pour en retirer un volume préalablement déterminé avec vous. La peau en excès est retirée, le mamelon est remonté et les incisons sont refermées.

A la fin de l’opération un pansement modelant en forme de soutien-gorge est réalisé à l’aide de bandes élastiques.

L’intervention dure en moyenne 2 à 3 heures en fonction de l’importance du volume à retirer.


Quels sont les risques d’une réduction mammaire ?

Les risques d’une réduction mammaire sont assez rares et une procédure spécifique est mise en place à chaque fois pour les maîtriser. Les complications possibles sont les accidents thrombo-emboliques de types phlébite ou embolie pulmonaire, une infection, un hématome, un retard de cicatrisation, une nécrose de la plaque aréolo-mamelonnaire, des altérations de la sensibilité au niveau du mamelon ou des cicatrices hypertrophiques ou chéloïdes.


Combien de temps dure la convalescence ?

L’arrêt de travail dure environ 2 semaines le temps que l’œdème et les bleus commencent à s’estomper.


Quels effets sur la poitrine en cas de perte de poids après une réduction mammaire ?

Si vous perdez du poids après votre réduction mammaire il est possible qu’il n’y ait aucun changement de visible sur vos seins, tout comme il est possible que la forme de vos seins en soit modifiée, mais on ne peut pas déterminer à l’avance dans quelles mesures. C’est pourquoi il est souvent conseillé de perdre du poids avant l’opération, pour que votre poids soit stabilisé, et les seins réduits en fonction de ce poids.


Quelle taille choisir ?

Votre nouvelle taille de poitrine doit être choisie en prenant en compte votre morphologie, pour l’obtention d’une silhouette harmonieuse et bien proportionnée. Le Dr Koutsomanis est là pour vous conseiller et vous aider à prendre la meilleure décision.

Un outil de simulation 3D est mis à votre disposition pour vous aider à visualiser les résultats possibles d’une chirurgie avec différentes tailles de seins. Il peut être utilisé chez vous depuis le site internet du Dr Koutsomanis ou au cabinet lors de votre consultation.


C’est quoi une hypertrophie mammaire ?

Une hypertrophie mammaire correspond à un volume des seins trop important, notamment par rapport à la morphologie. Elle s’accompagne généralement d’une « ptose », une chute des seins entrainée par leur volume trop important. Une asymétrie des seins est également parfois observée.


Quelles sont les causes d’une hypertrophie mammaire ?

Une hypertrophie mammaire peut être due à la génétique, à la prise de poids, ou résulter d’une ou plusieurs grossesses.


Quand reprendre le sport après une réduction mammaire ?

Le Dr Koutsomanis vous conseille d’attendre au moins 1 mois avant de reprendre une activité sportive.

Cas clinique de réduction mammaire à Paris

1/ Réduction mammaire - Patiente de 45 ans

Profil du patient

Patiente de 45 ans qui présente une hypertrophie mammaire importante. Elle se plaint de douleurs dorsales et cervicales. 

Type d'intervention

Réduction mammaire bilatérale avec rançon cicatricielle en T inversé.

Résultat

Diminution majeure du volume mammaire. Lifting des seins. Disparition des douleurs du dos et du cou. Cicatrisation inflammatoire dans ce cas car résultat encore précoce (6 mois).

Prévention pour un résultat durable

Stabilité pondérale.

Tarif

Prix moyen pour ce type d'intervention : entre 2500€ et 3900€ (remboursement possible par la mutuelle).

Cas n°1 de réduction mammaire de faceCas n°1 de réduction mammaire de profil

2/ Réduction mammaire - Patiente de 30 ans

Profil du patient

Patiente de 30 ans qui présente une hypertrophie mammaire. Elle se plaint de douleurs dorsales et cervicales. 

Type d'intervention

Réduction mammaire bilatérale avec rançon cicatricielle en T inversé.

Résultat

Diminution majeure du volume mammaire. Lifting des seins. Disparition des douleurs du dos et du cou. Cicatrisation inflammatoire dans ce cas car résultat encore précoce (9 mois).

Prévention pour un résultat durable

Stabilité pondérale.

Tarif

Prix moyen pour ce type d'intervention : entre 2500€ et 3900€ (remboursement possible par la mutuelle).

Cas n°2 de réduction mammaire de 3 quartsCas n°2 de réduction mammaire de profil

3/ Réduction mammaire - Patiente de 29 ans

Profil du patient

Patiente de 29 ans qui présente une hypertrophie mammaire symétrique. Elle se plaint de douleurs dorsales et cervicales

Type d'intervention

Réduction mammaire bilatérale avec rançon cicatricielle en T inversé.

Résultat

Diminution majeure du volume mammaire. Lifting des seins. Disparition des douleurs du dos et du cou. Résultat à 12 mois.

Prévention pour un résultat durable

Stabilité pondérale.

Tarif

Prix moyen pour ce type d'intervention : entre 2500€ et 3900€ (remboursement possible par la mutuelle).

Cas n°3 de réduction mammaire de 3 quartsCas n°3 de réduction mammaire de profil

4/ Réduction mammaire - Patiente de 37 ans

Profil du patient

Patiente de 37 ans qui présente une hypertrophie mammaire symétrique. Elle se plaint de douleurs dorsales et cervicales. 

Type d'intervention

Réduction mammaire bilatérale avec rançon cicatricielle en T inversé.

Résultat

Diminution majeure du volume mammaire. Lifting des seins. Disparition des douleurs du dos et du cou. Résultat à 12 mois.

Prévention pour un résultat durable

Stabilité pondérale. Éviction du tabac.

Tarif

Prix moyen pour ce type d'intervention : entre 2500€ et 3900€ (remboursement possible par la mutuelle).

Cas n°4 de réduction mammaire de faceCas n°4 de réduction mammaire de profil droit

Cas n°4 de réduction mammaire de profil gauche

5/ Réduction mammaire - Patiente de 26 ans

Profil du patient

Patiente de 26 ans qui présente une hypertrophie mammaire symétrique avec importante dystopie des plaques aréolaires (écartement des aréoles). Elle se plaint de douleurs dorsales et cervicales

Type d'intervention

Réduction mammaire bilatérale avec rançon cicatricielle en T inversé.

Résultat

Diminution majeure du volume mammaire. Lifting des seins. Disparition des douleurs du dos et du cou. Résultat à 12 mois.

Prévention pour un résultat durable

Stabilité pondérale. Éviction du tabac.

Tarif

Prix moyen pour ce type d'intervention : entre 2500€ et 3900€ (remboursement possible par la mutuelle).

Cas n°5 de réduction mammaire de faceCas n°5 de réduction mammaire de 3 quarts

Cas n°5 de réduction mammaire de profil

Le Dr Koutsomanis répond à vos questions sur :
Réduction mammaire - hypertrophie mammaire

Les seules informations qui seront affichées publiquement sont votre prénom, ville (si vous l'avez renseignée) et message.

Ne mettez pas d'informations personnelles. Cette fonctionnalité vous est proposée afin d'échanger sur le sujet traité dans cette page.

Si une réponse est donnée par un administrateur du site ou par un autre internaute, vous recevrez une notification par email.

Votre message sera vérifié et pourra être modifié ou supprimé si il ne respecte pas les conditions expliquées dans les mentions légales du site.

Koutsomanis Alexandre

Le Docteur Koutsomanis, chirurgien esthétique

Chirurgien esthétique installé à Paris et Amiens, le Docteur Alexandre Koutsomanis pratique toutes les interventions de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique, ainsi que tous les actes de médecine esthétique

Membre de la SOFCEP - Société Française de Chirurgie esthétique et plastique

Membre du SNCPRE - Syndicat National de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique