06 33 82 61 49 89 rue de la pompe 75116 - Paris

Chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique - Paris
  • Alopécie cicatricielle et greffe de Cheveux

    Alopécie cicatricielle

Alopécie cicatricielle à Paris

La présence de cicatrices sur le cuir chevelu conduit à la chute des cheveux de la zone concernée suite à la destruction du follicule pileux. Il s’agit de l’alopécie cicatricielle, une forme d’alopécie difficile à traiter.

Cette page a pour but de vous informer sur la chute de cheveux liée aux cicatrices et les solutions proposées au cabinet.

Qu’est-ce que l’alopécie cicatricielle ?

L’alopécie cicatricielle correspond à des lésions définitives (des cicatrices) du cuir chevelu provoquant la chute de cheveux du fait de follicules pileux (racine des cheveux) endommagés, mal formés ou détruits. Dans ce dernier cas, les orifices pilaires ont disparu, la repousse des cheveux est donc impossible.

L’alopécie cicatricielle primaire est causée par une maladie, une anomalie congénitale ou une infection de l’épiderme (lupus, psoriasis, lichen plan, dermatose, kératose pilaire, etc.)

La cause peut également être secondaire et la cicatrice résulter d’un accident, d’une brûlure ou d’une radiothérapie par exemple.

Les hommes et les femmes peuvent aussi bien être touchés l’un que l’autre par ce type d’alopécie.

Pourquoi avoir recours à une greffe capillaire sur cicatrice ?

La greffe capillaire est une technique permettant d’extraire un follicule capillaire et de le réimplanter, de le greffer, au niveau d’un site receveur dégarni qui peut être une cicatrice.

Les traitements médicaux classiques sont inefficaces à la repousse des cheveux concernant une alopécie cicatricielle étant donné qu’il n’y a plus de follicules pileux. La greffe de cheveux est la seule solution pouvant permettre de restaurer les cheveux perdus.

La perte des cheveux peut être dure à vivre psychologiquement, d’autant plus quand elle rappelle la maladie ou l’accident qui en est à l’origine ou qu'elle laisse visible une cicatrice disgracieuse. C’est pour cela que de nombreuses personnes souhaitent recouvrir leur cicatrice en restaurant les cheveux perdus.

Comment se déroule une greffe de cheveux sur cicatrice ?

Avant de commencer un traitement il faut d’abord s’assurer que la lésion ou la maladie ayant conduit à l’alopécie cicatricielle soit bien guérie.

Les tissus au niveau d’une cicatrice pouvant avoir une trophicité vasculaire moindre que le reste du cuir chevelu à cause de l’antécédent du traumatisme, le Dr Koutsomanis conseille de réaliser des injections de PRP avant et après la greffe. Elles vont permettre de mieux vasculariser la zone de la cicatrice afin d’augmenter les chances de la bonne prise des greffons.

Après rasage du crâne et réalisation d’une anesthésie locale du cuir chevelu, le Dr Koutsomanis va pouvoir prélever les greffons au niveau de l’arrière du crâne et des tempes. Ils sont ensuite réimplantés à l’aide d’un stylo puncher pour recouvrir la cicatrice selon la technique FUE (Follicular Unit Extraction).

De cette procédure ne résulteront que des cicatrices minimes, de quelques millimètres seulement, totalement invisibles à l’œil nu.

La totalité de l’intervention peut demander plusieurs heures, selon le nombre de greffons à prélever.

Alopécie cicatricielle et greffe de cheveux à Paris 16

Quels sont les résultats d’une greffe capillaire sur cicatrice ?

Du fait de la cicatrice et de la moins bonne vascularisation du cuir chevelu au niveau de la zone dégarnie, la prise de la greffe peut être moins bonne et potentiellement résulter en un échec du traitement du fait de la non prise du greffon. Les attentes ne doivent donc pas être trop grandes.

Si la greffe prend, la repousse sera visible au bout d’environ 3 mois et la récupération totale des cheveux perdus sera effective après 18 mois en moyenne.

Les résultats sont définitifs, les cheveux réimplantés ne tombent pas car ils sont issus d’une zone possédant des cheveux plus résistants.

Quels sont les suites d’une greffe de cheveux sur cicatrice ?

Les suites d’une greffe FUE sur cicatrice sont similaire à celles d’une greffe pour alopécie non cicatricielle. Les injections de PRP sont particulièrement recommandées en post traitement pour favoriser la prise des greffons, plus difficile pour une alopécie cicatricielle.

Des croûtes vont se former et tomber au bout d’une quinzaine de jours. La chute des cheveux greffés est normale, si le greffon prend, ils vont repousser au bout de quelques mois.

Les premiers temps, il est important de veiller à ne pas endommager les greffons notamment lors des shampooings et de l’enfilement des vêtements. Le sport doit également être évité pendant quelques semaines.

Plusieurs consultations avec le Dr Koutsomanis sont prévues afin de suivre l’évolution de la greffe.

Le Dr Koutsomanis répond à vos questions sur :
Alopécie cicatricielle