06 33 82 61 49 89 rue de la pompe 75116 - Paris

Chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique - Paris
  • Blépharoplastie Inférieure et Supérieure : Comment les différencier ?

Les différences entre la blépharoplastie supérieure et inférieure

La blépharoplastie correspond à la chirurgie esthétique des paupières.

On distingue la blépharoplastie supérieure et la blépharoplastie inférieure. L’une se concentre sur le traitement des paupières supérieures, l’autre sur les paupières inférieures.

Elles ont toutes les deux pour objectif de corriger les disgrâces des paupières, qu’elles soient congénitales ou acquises avec le vieillissement cutané.

Ces disgrâces ne sont pas les mêmes selon qu’il s’agisse de la paupière supérieure ou inférieure, l’approche pour les traiter ne sera donc pas la même.

Le Dr Koutsomanis, qui pratique ces interventions à Paris dans le 16ème arrondissement, revient sur les différences entre ces deux chirurgies.

Les différences d’indications

La blépharoplastie supérieure est indiquée en cas de relâchement cutané conduisant à des paupières supérieures tombantes et lourdes. L’excès de peau résultant de ce relâchement peut être très important et aller jusqu’à gêner la vision.

La blépharoplastie inférieure concerne également le relâchement cutané, mais celui de la paupière inférieure, qui peut laisser apparaître l’œil blanc si le relâchement est très important. La peau de la paupière inférieure est très fragile et va se rider et se friper facilement avec le temps.

Mais l’indication principale pouvant être traitée s’agissant des paupières inférieures concerne les poches sous les yeux, des hernies graisseuses logées au niveau de la paupière inférieure et donnant un aspect bouffi inesthétique aux yeux.

Les différences de technique

La technique chirurgicale est plus ou moins similaire, qu’il s’agisse de traiter les paupières supérieures ou inférieures. Dans les deux cas, l’objectif est de retirer un excès de peau et/ou de graisse. Mais pour se faire, la voie d’abord va différer.

Pour la blépharoplastie supérieure, l’intervention est réalisée grâce à une incision dans le pli palpébral, c’est-à-dire le sillon entre la partie fixe et mobile de la paupière supérieure.

Pour la blépharoplastie inférieure, l’incision est réalisée à quelques millimètres sous les cils de la paupière inférieure. Elle peut éventuellement se prolonger au niveau de la patte d’oie selon les cas.

S’il n’y a pas d’excès de peau mais uniquement des hernies de graisse, l’accès peut se faire par voie transconjonctivale, c’est-à-dire par une incision à l’intérieur de la paupière inférieure. Cette technique a l’avantage de ne laisser aucune cicatrice externe visible.

Des alternatives sans chirurgie existent aussi pour réaliser une blépharoplastie médicale. Pour traiter des paupières supérieures tombantes, il est possible de recourir à la technique PLEXR (plasma exérèse). Il s’agit d’utiliser l’énergie plasma pour réduire l’excès de peau par un effet de rétraction. L’excédent de peau ne doit pas être trop important pour des résultats probants avec cette technique.

Une alternative est également possible concernant la blépharoplastie inférieure et le traitement des poches sous les yeux. Les HIFU ou ultrasons focalisés chauffent les tissus, et dans le même temps les cellules graisseuses, conduisant à leur destruction. Ainsi, les hernies graisseuses peuvent être réduites, à condition qu’elles ne soient pas trop importantes. Seule la chirurgie permet d’obtenir un résultat véritablement satisfaisant.

Le prix d’une blépharoplastie

Comme pour toute chirurgie, les prix peuvent varier d’une personne à l’autre selon de nombreux critères.

Au cabinet du Dr Koutsomanis, il faut compter :

  • Entre 2 500€ et 3 500€ pour une blépharoplastie supérieure.
  • Entre 2 500€ et 3 800€ pour une blépharoplastie inférieure.
  • Entre 3 400€ et 4 500€ pour une blépharoplastie supérieure et inférieure.

A noter que la chirurgie des paupières, qu’elle soit inférieure ou supérieure, peut dans certains cas particuliers faire l’objet d’une prise en charge par l’Assurance Maladie.

Les cas concernés par un remboursement d’une blépharoplastie supérieure sont des paupières obstruant le champ visuel ou un ptosis causé par un relâchement du muscle releveur des paupières. Pour la blépharoplastie inférieure, l’intervention peut être remboursée si la paupière inférieure est complètement relâchée et laisse le blanc de l’œil visible.

Si vous êtes intéressé(e) par une chirurgie des paupières, vous pouvez prendre rendez-vous pour une première consultation. Le Dr Koutsomanis pourra alors vous éclairer davantage sur les différences entre blépharoplastie inférieure et supérieure, ainsi que sur les tarifs pratiqués.

Le Dr Koutsomanis répond à vos questions sur :
Les différences entre la blépharoplastie supérieure…